Editions Praxis

Contact

Découvrez les dernières newsletters de la société Éditions Praxis à Versailles


Newsletter - Mon Coach PC et Mac - 10 avril 2019

« Facebook m’envoie de nombreux mails de notifications publicitaires dans ma boîte mail. Je n’arrive pas à m’en débarrasser. Je les signale comme indésirables mais je les retrouve malgré cela dans ma boîte de réception. Auriez-vous une solution ? »

Connectez-vous à votre compte Facebook :

  1. Cliquez sur la flèche située à droite de l’icône Aide (un point d’interrogation) puis sur Paramètres.
  2. Sélectionnez l’onglet Notifications, puis cliquez sur Email.
  3. Dans la section « Ce que vous recevrez« , cochez Uniquement les notifications concernant votre compte, la sécurité et la confidentialité.
  4. Choisissez ensuite Désactiver les notifications par email pour les commentaires ajoutés aux conversations de votre vidéo en direct dans la rubrique Paramètres des vidéos en direct.
  5. Enfin, Désactivez les notifications par email pour les offres que vous avez enregistrées sous Paramètres de l’offre.

 

Ce terme est souvent relayé dans la presse ces temps-ci et également associé aux taxes. L’acronyme GAFA désigne quatre des entreprises les plus puissantes du monde de l’internet  à savoir : Google, Apple, Facebook et Amazon. Ces firmes possèdent un pouvoir économique et financier considérable (leur valorisation boursière est équivalente au PIB de la France). On peut s’étonner de l’absence de Microsoft dans ce « groupe », c’est pour ça qu’on trouve parfois l’acronyme GAFAM.

La problématique soulevée au sujet des GAFA  et d’autres entreprises qui commencent à s’imposer sur l’échiquier numérique ( Airbnb,Uber, Netflix…) repose aujourd’hui sur le fait qu’elles ne paient pas d’impôts dans les pays où elles sont présentes virtuellement. En effet, les règles de taxation des entreprises actuelles, conçues pour l’économie traditionnelle, sont fondées sur le principe « d’établissement permanent » : ne peuvent être taxées que les entreprises qui ont une présence physique dans un pays, mesurée par le montant des actifs (usines, machines), le nombre d’employés et le montant des ventes.
Or les entreprises du numérique peuvent offrir leurs services via le net, en étant juridiquement installées dans le pays de leur choix. Ces géants du numérique représentent un véritable défi pour les fiscalistes.

Pour faire face à cette situation, en mars 2018, la Commission européenne a proposé de taxer à 3% le chiffre d’affaires en ligne des grandes entreprises mondiales du numérique pour contrer leur tendance à l’optimisation fiscale. Cependant devant la difficulté à s’accorder au niveau européen, la France se dit prête à taxer seule les entreprises du GAFA dès 2019. Affaire à suivre !

 

Il est important de créer plusieurs comptes d’utilisateurs sur un ordinateur, davantage s’il est utilisé par plusieurs personnes. Même si vous êtes seul à l’utiliser, vous pourrez toujours accéder à votre PC depuis un deuxième compte administrateur si un problème se produit ( oubli de mot de passe, restauration…). Par ailleurs, il est conseillé d’utiliser au quotidien  un compte d’utilisateur avec des droits limités, l’influence des virus ou autres logiciels malveillants sera plus restreinte. Selon Microsoft un compte d’administrateur n’est pas destiné à un travail quotidien. Il est donc préférable d’ouvrir un compte d’utilisateur avec des droits limités avec lequel on peut exercer des activités telles que la création d’un document Word ou surfer sur internet et conserver son compte administrateur pour des tâches liées à la maintenance de son PC.

 

C’est officiellement annoncé par Microsoft: “Microsoft cessera de prendre en charge Windows 7 afin de consacrer ses investissements à la prise en charge de nouvelles technologies et de nouvelles expériences. Le jour de la fin de la prise en charge de Windows 7 sera précisément le 14 janvier 2020”. Microsoft va commencer à envoyer des notifications sur les PC équipé de son système. Vous pourrez toutefois cliquer sur une option pour ne plus les recevoir.

En parallèle, devant le grand nombre d’utilisateurs Windows 7( on estime encore 378 millions de PC professionnels sous Windows 7 ), Microsoft prévoit une extension du support payant, appelée « Windows 7 Extended Security Updates » (ESU) jusqu’en janvier 2023 pour les systèmes en version « professionnel et entreprise » seulement et uniquement si ces systèmes d’exploitation ont été obtenus via un contrat de licence en volume. Mais Microsoft n’a pas révélé les tarifs de Windows 7 ESU, ni la nature exacte de ce qui serait fourni.
Vous pourrez utiliser néanmoins votre système, mais “l’assistance technique et les mises à jour logicielles de Windows Update permettant de protéger votre PC ne seront plus disponibles pour le produit”.

Par ailleurs, avec Windows 7, Office 2010 perdra également son support

 

Bénéficiez d'un essai gratuit

Adresse : 33 avenue de Saint-Cloud 78000 Versailles

Tél : 01.39.66.02.24

Mail : serviceclients@editionspraxis.fr

M.     Mme


* Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires